École en ligne

FondamentalePrimaireSecondaire

Athénée Royal de Koekelberg

Agenda - Événement

18/03 2020

Journée de la citoyenneté

En raison de la suspension des cours entre le lundi 16 mars  et le vendredi 3 avril 2020 inclus, nous devons annuler cette journée.

Dans le cadre de sa journée de la citoyenne, l’équipe de l'Athénée Royal de Koekelberg a choisi d'orienter sa réflexion sur la thématique de « Dessine-moi un homme... ».

La thématique tourne donc autour des idées de Stéphane Hessel.

Stéphane Frédéric Hessel, né le 20 octobre 1917 à Berlin et mort le 27 février 2013 à Paris, est un diplomate, résistant, écrivain et militant politique français d'origine allemande.

Né allemand, Stéphane Hessel arrive en France à l’âge de 8 ans. Naturalisé français en 1937, normalien, il rejoint les Forces françaises libres, en 1941, à Londres. Résistant, il est arrêté et déporté à Buchenwald, qu’il parvient à quitter vivant grâce à une substitution d’identité avec un prisonnier mort du typhus, puis s’évade lors de son transfert du camp de Dora à celui de Bergen-Belsen. Il entre au Quai d’Orsay en 1945, et fait une partie de sa carrière diplomatique auprès des Nations unies. Homme de gauche et européen convaincu, il est ami de Pierre Mendès France et de Michel Rocard.

Stéphane Hessel est connu du grand public pour ses prises de position concernant les droits de l’homme, la question des « sans-papiers » et le conflit israélo-palestinien, ainsi que pour son manifeste Indignez-vous ! paru en 2010, qui connut un succès international.

Quelques citations de l'auteur :

"Aussi, appelons-nous toujours à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous".

"On nous dit que l'État ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée? Sinon parce que le pouvoir de l'argent, tellement combattu par la Résistance, n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l'État. Les banques désormais privatisées se montrent d'abord soucieuses de leurs dividendes, et des très hauts salaires de leurs dirigeants, pas de l'intérêt général. L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important; et la course à l'argent, la compétition, autant encouragée".

"Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers : pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner, si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance."

 

 

Notre projet, dans la continuité des années précédentes, continue de s'enrichir et représente un élément fédérateur au sein de notre établissement scolaire.

Au cours de la journée du 18 mars 2020, tous les élèves de l'école seront donc, à nouveau, amenés à découvrir, débattre, réfléchir, s'amuser avec le thème proposé. Pourquoi mettre ce thème à l'honneur ? Car il nous semble protéiforme et propre à réunir tout l’établissement autour d’actions citoyennes. Des activités extrêmement variées seront abordées et proposées de deux manières différentes : Elles seront le fruit d'un travail préparé au cours de l'année avec une classe et présentées au cours de la journée à d’autres classes ou parties de classe ou elles peuvent également consister en une animation prévue cette journée-là : une conférence, un jeu, un partenariat avec une ASBL, une association, une ONG.

 

Sens du collectif, respect de l’individu, compréhension des règles et des consignes, esprit critique, autonomie, responsabilité, participation et créativité : l’enfant devient citoyen pas à pas, au détour d’une situation de classe, d’une page d’histoire ou d’un voyage à organiser et à vivre.

 

Les activités seront organisées au sein des classes de la 1e heure à la 5e heure de la matinée. Chaque professeur organisera ses activités avec les classes qu'il a dans l'horaire ce jour-là.

 

Autrement dit, nous demandons à chaque professeur de faire quelque chose d'original à chacune des 5 périodes de sa matinée : jeu éducatif, jeu de rôles, projection débat, conférence d'un intervenant extérieur ou d'élèves, activité d'une ASBL extérieure invitée, atelier original.

 

Tout le corps professoral et toutes les classes participent et font quelque chose à leur mesure avec une grande liberté de choix et d'organisation. Chacun veillera à disposer du matériel nécessaire dans son local, le jour dit et à accueillir ses intervenants éventuels. Des échanges entre différentes classes sont possibles mais seront organisées par les professeurs concernés (exemple : visite d'une expo de travaux d'élèves ou échange de classes de l'inférieur et du supérieur).

 

 

Retour à l'agenda

Actualités

Image Espace de travail numérique

Espace de travail numérique

Aux élèves de 3e, 4e, 5e, et 6e année.

Lire la suite ...

Image Code rouge

Code rouge

Organisation de l'enseignement hybride /mesures sanitaires

Lire la suite ...

Toutes les actualités

Athénée Royal de Koekelberg - Tous droits réservés © 2013-2014

Site web réalisé par Addictive & Artegraph