École en ligne

FondamentalePrimaireSecondaire

Athénée Royal de Koekelberg

Image La pièce de théâtre Nadia à l'ARK La pièce de théâtre Nadia à l'ARK

« Nadia » dans les écoles pour prévenir la radicalisation.

La pièce de théâtre s’installe dans notre athénée les 20 et 21 janvier 2020. Une pièce qui évoque intelligemment le processus de radicalisation.

Daniel Van Klaveren/Isabelle Gyselinx

Nadia raconte l’histoire de deux jeunes filles, deux adolescentes, deux amies proches que tout réunissait jusqu’à ce que l’une d’elles, en cherchant sur Internet des réponses sur son identité, rencontre un jeune lieutenant de Daech. Séduite par son discours égalitaire, par le rêve d’un monde meilleur qu’il faut réinventer et construire, elle bascule. Sa meilleure amie, Anna, assiste à sa lente transformation.

Ce spectacle est suivi d’une rencontre-débat avec un intervenant extérieur, spécialiste des questions soulevées par le spectacle, les radicalismes et les extrémismes violents.

Passionnant outil donc, par sa forme : un dialogue court (une heure), réaliste et très actuel (parfois par écrans interposés, de blog ou de smartphone), entre deux jeunes filles de 16-18 ans interprétées avec punch et sensibilité par Eva Zingaro-Meyer et Loriane Klupsch. Passionnant par son propos nuancé. « Au départ, Nadia et Anna sont toutes les deux en quête d’identité, et en questionnement sur leur place dans ce monde », résume Serge Rangoni, directeur du Théâtre de Liège, qui pour la première fois s’installe carrément dans les écoles.

 

Retour à la liste des articles

Athénée Royal de Koekelberg - Tous droits réservés © 2013-2014

Site web réalisé par Addictive & Artegraph